Affaire Pascal Oyougou : 5 ans d’emprisonnement dont 2 avec sursis

L’audience du mardi 15 juin dernier devant la cour criminelle spéciale dont il était  le seul accusé a tourné en faveur de l’opposant, Pascal Oyougou. Ce dernier écope de 5 ans d’emprisonnement dont 2 avec sursis. Remis en liberté provisoire depuis le 11 février après avoir passé plus de 3 ans et demi en détention préventive, c’est donc en homme totalement libre qu’il a regagné son domicile.

Après 3 ans et demi de prison, c’est en homme totalement libre qu’il a regagné son domicile. Me Jean Rémi Batsantsa, l’avocat de l’opposant  n’a pas caché sa joie au sortir de cette audience.  : « En ce qui concerne l’audience d’aujourd’hui, je suis totalement satisfait parce qu’elle a été menée d’une manière très professionnelle et dans le strict respect des règles de procédure », a souligné l’avocat  de Jean Pasca Oyougou.

Une mise en liberté qui démontre qu’au Gabon, contrairement à ce qui se dit, la justice ne serait pas aux ordres du pouvoir en place. Ce procès a également permis de démontrer que Jean Ping, leader de l’opposition, n’avait pas de considération pour ses alliés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top