Affaire UN- UNI : Les élus de Moanda font allégeance à Paul Marie Gondjout

Le désormais président de la faction dissidente de l’Union Nationale, Paul Marie Gondjout a récemment reçu le soutien incontesté de la part des élus de la commune Moanda dans le Haut-Ogooué en plus de celui de la délégation d’élus de l’Estuaire par ailleurs instigateurs de la présente scission dudit parti.

La petite guéguerre au sein de la formation politique de l’opposition l’Union Nation (UN) n’en finit plus de faire parler d’elle. Entre mécontentements, scission et défections de masse, ledit parti politique continu encore et toujours d’offrir un triste spectacle à la communauté et plus encore à leurs militants déjà estomac de la tournure des événements.

Le candidat malheureux des élections à la succession de l’ancien président Zacharie Myboto, désormais président à son tour d’une fraction de l’Union Nation continue de rassemblé tandis que l’actuelle présidente Paulette Missambo perd de plus en plus du terrain et des militants. C’est du moins ce que l’on peut en déduire avec cette nouvelle motion de soutien en faveur de Paul Marie Gondjout de la part des élus de Moanda.

Notons que si ce dernier semble faire l’unanimité au sein de son nouveau parti Union Nationale Initiale (UNI) et auprès semble-t-il d’un grand nombre de militants de l’UN, le bureau directoire n’entend cependant pas rester sans rien faire. En tout début de semaine, le Secrétaire Exécutif de l’UN, Maxime Minault Zima Ebeyard, a exigé des explications à Paul Marie Gondjout. Une lettre morte resté sans suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top