Alexandre Barro Chambrier, n’a jamais libéré un prisonnier politique encore moins venir en aide à la famille

Le premier à le reconnaître est son ancien et fidèle  compagnon d’hier qui connaît bien Alexandre Barro Chambrier pour avoir été à ses côtés. L’homme n’est autre que Serge Maurice Mabiala, le député et secrétaire général du Rassemblement Héritage et Modernité de Michel Menga M’Essone.

Le député de Mouila, Serge Maurice Mabiala a été en prison pendant 5 ans, Oyougou 4ans, Massavala, juste un peu moins, Bertrand Zibi Abeghe y est toujours, la liste est bien longue… Chambrier n’a jamais participé ni de près ni de loin à la libération d’un prisonnier politique, au contraire, il continue tout bonnement à prendre le café avec du saucisson dans sa résidence d’Ozanghé.  

Les gabonais le savent, Alexandre Barro Chambrier est né avec une cuillère en or dans la bouche. Enfant gâté avec l’argent du parti démocratique gabonais(PDG), il pense désormais après avoir mis en place avec ses pairs une aile du PDG (RHM), avant de s’en débarrasser pour mettre en place un parti politique jusque là non reconnu que le Gabon se résume à Ozanghé et que le changement ou encore la transformation du pays passe par  des simples déclarations qu’il tient souvent  à son siège de derrière le PMUG au centre ville.  

Au moment, où Chambrier se cherche avec  un parti politique qui n’est pas reconnu, et que Michel Menga M’Essone hérite légalement  de la mouvance Héritage et Modernité, le premier est à la recherche d’une légitimité pour convaincre encore le peu de personne qui lui sont fidèle, en attendant que ces derniers claque la porte d’ici là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top