Ali Bongo au Royaume-Uni : le Gabon a un nouveau partenaire dans la lutte contre les changements climatiques

Le chef de l’Etat, Ali Bongo, en visite de travail au Royaume-Uni le jeudi 20 mai dernier, a rencontré le premier ministre britannique, Boris Johnson. Au menu des échanges, les problèmes de la biodiversité et le changement climatique. Un échange fructueux qui a permis à ces derniers d’acter un partenariat dans le cadre d’un partage d’expériences entre le Gabon et la Grande Bretagne.

En effet, s’inscrivant dans la droite ligne du renforcement de la diplomatie gabonaise et la recherche de nouveau partenaire, en vue d’améliorer la lutte contre la biodiversité et les changements climatiques. La rencontre entre le numéro un gabonais et le premier ministre de la grande Bretagne, est pour le chef de l’Etat gabonais, une « Grande rencontre » et d’une « grande discussion ». Dans une publication sur sa page Facebook, Ali Bongo Ondimba n’a pas manqué de rappeler que le « Gabon et la Grande Bretagne sont de puissants alliés et sont unis pour protéger la nature et lutter contre le changement climatique! »

Le Gabon étant leader dans la sous-région en matière de lutte contre la biodiversité et les changements climatiques. Un accent particulier a été mis sur « la problématique de la lutte contre le braconnage concernant certaines espèces menacées, dont les éléphants et les gorilles ». Aussi, les deux hommes ont évoqué la possibilité d’un « échange d’expérience dans les domaines énergétiques, notamment par le modèle gabonais reposant sur le mixte énergétique», précise le communiqué de la presse présidentielle.

Ainsi, à travers cette rencontre le chef de l’Etat vient une fois de plus de démontrer que la diplomatie gabonaise en occident se porte bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top