Anges Kevin NZIGOU : « un détracteur en panne d’idées »

Face aux nombreuses sorties considérées comme abjects d’Anges Kevin NZIGOU sur Iwangou et son parti politique l’Union et Solidarité, le porte-parole dudit parti est monté au créneau en recadrant celui qu’il qualifie de détracteurs en panne d’idées, qui brille uniquement par la distillerie de contrevérités, d’affirmations approximatives, de commentaires fades, de jugements politiques erronés, de critiques stériles et d’absence de vision.

Anges Kevin NZIGOU semble se battre pour exister sur la scène politique gabonaise. Pour se faire, l’avocat prend pour cible l’ancien ministre de l’Enseignement Supérieur quitte à donner des informations mensongères ou jugements erronés. “NZIGOU et compagnie ne ratent jamais l’occasion de s’illustrer, sur les réseaux sociaux ou encore dans des médias bien connus, par la distillerie de contrevérités, d’affirmations approximatives, de commentaires fades, de jugements politiques erronés, de critiques stériles et d’absence de vision, le tout, traduit par une langue serpentine très chèrement rétribuée par les anciens rejetons du palais devenus leurs trésoriers payeurs” a affirmé Fred Aurèle ZEHOU MOUSSOCK, Premier Secrétaire Politique à la Communication.

Incapable d’exister de lui même, Anges Kevin brille depuis quelques mois qu’au travers des actualités éphémères à l’encontre de Jean de Dieu MOUKAGNI-IWANGOU. Une obsession qui traduit certainement la personnalité d’un individu à la morale douteuse qui n’hésite pas à éliminer au tour de lui pour accéder au graal. Un fait corroboré par le porte-parole de l’US. « Le bonhomme a pensé qu’il pouvait mettre en application la théorie du parricide appelée “complexe d’Œdipe”, imaginée par le philosophe et psychanalyste autrichien Freud, selon laquelle le fils, “pour s’émanciper, s’affirmer et s’accomplir, doit tuer” le père ».

Ayant raté dans sa mission de succéder de façon illicite à la tête de l’US, le juriste s’adonne à des bassesses pour ternir l’image de son ancien président. “L’activiste politique s’est employé à remettre en cause le bilan, qu’il ne connaît pas, du Président de Union et Solidarité à la tête du Ministère de l’Enseignement Supérieur. Fidèle à l’esprit du Christ, un homme qui a de bonnes œuvres ne s’en vante pas. Ils laissent les autres, notamment les bénéficiaires, en porter témoignage” a poursuivi le porte-parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top