Arriérés de salaires des Ecogardes : Jessye Ella Ekogha confirme le règlement d’ici peu

Lors de sa dernière rencontre avec le chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, le chef de l’Etat,  Ali Bongo Ondimba a donné des  instructions fermes au gouvernement de régler les arriérés de salaires. C’est du moins ce qu’a indiqué le porte-parole de la présidence de la république, Jessye Ella Ekogha,  lors d’une interview accordée à la radio Urban FM.
 
« Sur les écogardes, le président a donné la consigne ferme, il y a quelques jours, pour les arriérés de salaires que ceux-ci soient réglés dans les prochaines semaines. Que ce soit les écogardes ou les autres administrations. Maintenant c’est au gouvernement de prendre ses responsabilités et de mettre en place. Mais, le chef de l’Etat l’a dit et l’a ordonné pour que cette question d’arriérés de salaires soit réglée. Il en va de la responsabilité du gouvernement et du chef du gouvernement », a déclaré Jessye Ella Ekogha.

En effet, suite à une séance de travail avec l’ensemble des membres de son équipe concernée par cette problématique, Rose Christiane Ossouka Raponda a réaffirmé la détermination de son gouvernement de régulariser ces situations administratives et autres arriérés de salaires. « J’ai dirigé ce 10 novembre une réunion de travail consacrée à l’état d’avancement de l’opération de régularisations administratives au sein de la Fonction publique menée par le ministre Madeleine Edmée Berre.

A ce jour 63% des situations concernées par cette action ont été régularisées et le travail se poursuit. Notre objectif étant que d’ici la fin de l’année nos compatriotes touchés par ce programme voient leur situation administrative normalisée », dit-elle. Il est donc clair que pour le gouvernement la régularisation desdites situations administratives est une priorité. Et les préoccupations des écogardes et autres fonctionnaires en matière de salaires sont légitimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top