Atelier sur le digital dans le primaire: les conclusions présentées à Camélia Ntoutoume-Leclercq

La conclusion des travaux des ateliers organisés par le ministère de l’Éducation nationale en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et le groupe Airtel Gabon, sur la digitalisation des enseignements au Gabon dans le primaire en particulier a récemment été présenté au ministre de l’Éducation nationale, Camélia Ntoutoume-Leclercq.

Tenu du 4 au 6 mai courant à Libreville dans le cadre de l’appui à la promotion de l’enseignement à distance et à l’introduction du digital dans le primaire au Gabon, les conclusions des travaux dudit atelier qui a permis aux participants d’explorer les principes pouvant faciliter son opérationnalisation sur l’ensemble du territoire a enfin été présenté au ministre de tutelle.

En effet, les participants ont entre autres élaboré un projet de décret instituant et règlementant la digitalisation des enseignements au Gabon, un projet d’arrêter portant création et organisation de la Coordination générale du Programme de digitalisation des enseignements dans le primaire au Gabon, un lexique de la digitalisation des enseignements, un contrat enseignant-formateur-producteurs de cours en ligne, mais aussi un contrat enseignant-formateur-tuteur.

Des propositions qui ont été saluées par le ministre de l’Éducation nationale, Carmelia Ntoutoume Leclercq. D’autant plus que ces derniers ont élaboré une Charte informatique et Internet et les conditions et modalités de fonctionnement d’un centre de production de cours en ligne et pour une unité de formation à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top