Avancement des chantiers : Ali Bongo insiste sur l’importance de tenir les différents délais

Le premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda a été reçu le vendredi 9 septembre courant par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba au palais Rénovation. Lors de cette rencontre, le chef du gouvernement a fait au numéro un gabonais, un compte rendu sur la mise en application sur le terrain de ses instructions.

« Dans son discours le 16 août dernier, le chef de l’Etat a mis en avant certains secteurs prioritaires. Il a demandé au gouvernement d’accélérer la mise des travaux. C’est le cas des routes, de l’éducation, de la gratuité des transports publics pour les scolaires mais aussi l’ensemble des populations, etc. 

Le chef de l’Etat s’est rendu lui-même sur le terrain. Il est allé visiter plusieurs établissements scolaires, a parcouru plusieurs artères de Libreville […] Plusieurs kilomètres de route ont déjà été construits. Nous continuons dans ce sens-là. Le chef de l’Etat m’a demandé d’accélérer le rythme de mise en œuvre de ces travaux prioritaires très attendus par les populations »,  a déclaré le premier ministre, à sa sortie d’audience.

Il nous souviendra que le chef de l’Etat avait tapé du poing sur la table lors des précédents Conseils des ministres du fait de la lenteur dans l’avancement des chantiers prioritaire dont notamment celui de la réhabilitation des voiries urbaines. Bien déterminé à s’assurer « directement et régulièrement » de la bonne avancée de certains chantiers prévus dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation (PAT), Ali Bongo a au cours de cette rencontre avec le premier ministre, insisté une fois encore sur l’importance de « tenir les différents délais. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top