Baisse du trafic aérien au Gabon : l’ONSFAG sollicite une rallonge budgétaire

C’est du moins la dernière trouvaille récemment annoncé par l’Office national de la sûreté et de la facilitation des aéroports du Gabon (ONSFAG) après son dernier conseil d’administration qui a eu lieu le 2 et 3 août courant à Libreville.

Selon les responsables de cet organisme, la rallonge budgétaire sollicitée auprès du Gouvernement gabonais permettra essentiellement d’honorer le paiement des salaires de ses agents qui selon quelques informations, cumulent pour certains plusieurs mois d’impayés de salaires.

« Notre objectif ici est surtout et avant toute chose de palier au mieux aux problèmes de trésorerie nés de la baisse du trafic aérien en raison de la crise sanitaire », c’est défendu l’ONSFAG qui se dit livré à lui-même. Il semblerait que le conseil d’administration de l’ONSFAG n’exclut pas l’augmentation de la redevance aéroportuaire nécessaire selon lui pour rentrer dans ses comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top