Bassins versants de Libreville : les populations seront bientôt relogées

Les populations touchées par le projet de relogement  suite aux travaux des bassins versants  de Libreville  pourraient rentrer   en possession de leur logement. Initié en 2014, le projet est à l’arrêt  depuis 2016.  Grâce au financement de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) et faisant partie  du Plan d’accélération de la Transformation, ce projet est une priorité pour les autorités gabonaises.

En effet, le programme d’aménagement des bassins versants de Gue-Gue, Lowe IAI et Terre Nouvelle nécessite le déplacement involontaire de 6904 personnes habitant dans les espaces concernés par le projet. Pour les autorités gabonaises, « la signature de l’accord de prêt d’un montant de 20 milliards FCFA entre l’Etat gabonais et la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), relatif au Plan complet de relogement des personnes affectées par les projets d’aménagement de bassins versants de Gue-Gue, Lowe et Terre Nouvelle, marque une avancée majeure de cette action de relance des chantiers immobiliers à l’arrêt du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT) ». 

Il faut rappeler que,  ledit projet vise à endiguer la situation d’inondations récurrentes à Libreville et leurs conséquences sur le plan socioéconomique. «  Un plan complet de relogement (PCR) a été élaboré à Bikélé Nzong dans le 3e arrondissement de Ntoum. Notons que cette zone de relogement prévoit 1 070 logements et des équipements collectifs estimés à quarante (40) milliards FCFA qui justifient l’appui financier de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) », affirment les autorités.

Une relance de projet qui devrait donner un coup d’accélérateur  au plan d’accélération de la transformation et soulager les familles impactées par le projet.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top