Camélia Ntoutoume dévoile l’ensemble des résultats des examens nationaux

L’année académique 2021-2022 a officiellement pris fin au Gabon avec la proclamation des résultats de l’ensemble des examens nationaux. Selon l’esprit de transparence prôné par les autorités gabonaises, le ministre de l’Education Nationale, Camélia Ntoutoume Leclercq a lors de son passage sur le plateau de la chaine Gabon première, fait le point en chiffre desdits examens.

Selon le membre du gouvernement, cette année académique c’est particulièrement bien déroulée et ce, grâce aux orientations du Chef de l’Etat. Après une année sans mouvement de grève ou perturbations de quelques sortes, les apprenants des différents cycles ont pu tranquillement passer leurs examens de fin d’année dans la quiétude.

Pour cette année 2021-2022, c’est au total 112 973 candidats qui ont été enregistré sur l’ensemble du territoire national. Soit 5092 dans l’enseignement technique et professionnel, 107 180 dans l’enseignement général. Aussi les résultats obtenus se déclinent ainsi qu’il suit :

S’agissant du Certificat d’étude primaire (CEP), nombre d’inscrit 51051, présent 50223, admis 40627 soit un taux de réussite de 80% avec une moyenne nationale de 12,36/20.

En ce qui concerne le BEPC, nombre de candidats inscrits 33606, présents 33153, admis 22 863 soit un pourcentage de 68,96% avec une moyenne nationale de 10,66/20.

Quant au baccalauréat de l’enseignement générale des série A1, A2, B, C et D, nombre d’inscrit 23032, candidats présents 22793, admis 17642 soit un taux de réussite de 77,40%, ajournées 5134 soit 22,60%.

Enfin s’agissant du baccalauréat de l’enseignement technique et professionnel, au nombre des inscrits 3782, présents 3729, admis 2532 soit un taux de réussite de 67,90%, ajournées 1197 soit 32,10%.

Satisfait de ces chiffres, le ministre de l’Education nationale a néanmoins indiqué que contrairement aux années précédentes, le taux de réussite est certes en hausse au CEP. Mais qu’au niveau du BEPC et du BAC il y a une baisse qui se situe entre 3 et 4%. « Il faut dire que c’est le niveau réel de nos enfants de plus tout dépend du nombre des candidats libre », a-t-elle laissé entendre.

Faits marquants de cette année académique

Le Gabon a enregistré des candidats vivants avec un handicap dont 8 admis au Baccalauréat de l’enseignement général donc 100% de réussite. Et sur les 19 inscrits de l’enseignement technique et professionnel, il y a eu 13 admis soit 68,42% au Bac. Par ailleurs, grâce à la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille qui a un programme solidarité prison, 2 candidats ont été présentés par les services de sécurité pénitentiaire et les 2 ont obtenu leur baccalauréat.

Des résultats très encourageant surtout que grâce à l’arrêté pris par la tutelle le 5 avril dernier, les syndicalistes du secteur de l’éducation ont aujourd’hui un statut claire qui est celui des observateurs leur donnant ainsi la possibilité de participer pleinement à l’organisation des examens. Une décision judicieuse qui a permis de rompre cette année avec les perturbations et donc avec le traditionnel boycotte des corrections des examens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top