Comment RFI souligne le recadrage de Jessye Ella Ekogha à Jean Ping

L’opposant Jean Ping, soucieux de redorer son blason totalement terni, comptait tirer parti de sa sortie de samedi dernier. Il s’agit là d’un intérêt purement conjoncturel qui ne lui profitera finalement en rien. C’est bien compter, mal calculer.

Après une longue absence, Jean Ping a refait surface. il essaie, maladroitement, de forger l’opportunité de remonter sur la scène politique. Alors, aujourd’hui, il fait un discours, pour capter à nouveau l’attention des populations. 6 ans après la dernière élection présidentielle, l’opposant est à classer dans l’ordre des has been prématurés… et immatures qui essaient de distraire les gabonais. Il a été vertement  recadré par le porte-parole d’Ali Bongo Ondimba.

Et Radio France Internationale (RFI), pourtant si prompt à ouvrir ses canaux à l’opposition gabonaise, a très fortement repris le propos du responsable de la communication présidentielle sur ses antennes.

C’est le signe que pour RFI aussi, comme bon nombre de ses anciens soutiens, l’ère Jean Ping est une page tournée. D’où cette façon subtile de le lui faire comprendre en reprenant la réaction Jessye Ella Ekogha à la question d’un journaliste concernant son appel à la vacance du pouvoir. Il n’y a pas d’autres façons pour RFI de faire savoir à Jean Ping qu’il est temps de passer à autre chose. Le disque est complètement rayé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top