Conférence de presse du gouvernement : « pass sanitaire » exigé pour avoir accès aux entreprises et aux administrations

C’est ce que vient de décider les membres du gouvernement que dirige Rose Christiane Raponda, lors de la conférence de presse qui s’est tenue le lundi 13 décembre  dernier à l’immeuble Arambo. Le « pass sanitaire » est désormais obligatoire, pour avoir accès à certaines administrations.

Le « pass sanitaire » sera désormais exigé par les administrations et entreprises  pour accéder à leurs lieux de travail. Une mesure que le gouvernement estime être importante dans le processus de lutte contre cette pandémie.   Les  autorités précisent que :

– Les frais relatifs au pass sanitaire notamment le test sont à charge de l’employé et si ce dernier n’est pas vacciné.
– En cas de refus du « pass sanitaire », cela peut entraîner la suspension du contrat, du salaire et des primes.
Pour rappel, à l’heure actuelle près de 220 000 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre la Covid-19 dont 162 000 dans la province de l’Estuaire.

 Il faut rappeler que malgré la vaccination, les mesures de distanciation demeurent de rigueur en République gabonaise.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top