Covid-19 / augmentation des cas actifs : l’urgence d’une vaccination de masse

Ces  derniers mois, le Gabon connaît une augmentation exponentielle du nombre de cas actifs et de décès dû au covid-19. Mercredi dernier lors de sa conférence de presse, le Copil a exprimé son inquiétude pour ce qui est de l’explosion  du nombre de contaminations dans le pays.
 
Le vaccin serait devenu le seul moyen efficace pour lutter contre les formes graves de la Covid-19, selon les experts  de la santé.  À ce jour, le pays compte 6 101 cas actifs  et 230 décès, selon le Copil.  Un nombre de cas actifs  et de décès très inquiétants  pour les responsables du Copil.
 
 « En l’espace de deux jours, nous avons enregistré́ 297 nouveaux cas positifs sur 5 976 tests réalisés, soit un taux de positivité́ de 5%, 114 personnes hospitalisées dont 24 en réanimation pour détresse respiratoire, 257 nouvelles guérisons et 6 nouveaux décès dont 5 à Libreville et 1 à Makokou », a relevé  le Copil.

Des  statistiques et   des contaminations  qui ont amené le ministère de la Santé a pensé que cette « explosion du nombre de contaminations rend urgent la vaccination de masse. D’autant que le Gabon est l’un des pays d’Afrique les mieux fournis avec l’un des meilleurs ratios de doses de vaccin par habitant », dit-il.

Le Gabon qui  aspire à éradiquer cette pandémie dans le pays, pourrait éventuellement envisager des nouvelles mesures allant dans ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top