Covid-19 : la situation du Gabon préoccupe l’OMS.

Depuis la découverte des premiers cas de variants britannique, plus contagieux. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que la situation sanitaire du Gabon est devenue très préoccupante.

L’incivisme des populations, et la découverte du variant britannique ont amené l’organisation mondiale de la santé à tirer la sonnette d’alarme. Elle dit être « préoccupée » par « l’évolution de la situation épidémique au Gabon ».

Alors que le nombre de cas actifs est descendu sous les 75 mi-décembre, ce chiffre tangente désormais la barre symbolique des 1 000 cas. Raison pour laquelle l’OMS s’indigne et s’interroge sur le comportement des populations.

« La population gabonaise semble ne pas avoir saisi la gravité de la situation », écrivent les experts qui évoquent le « non-respect généralisé des mesures barrières » et le « respect très parcellaire du port du masque ». « Beaucoup se comportent comme si l’épidémie n’existait pas, se mettant en danger et mettant en danger les autres », indiquent les auteurs de la note qui parle d’« inconscience ». Avant de préciser que, « Si les Gabonais ne changent pas d’attitude », conclut la note, « le pays risque d’être submergé par une seconde vague, bien plus haute que la première ». En clair, de « préoccupante », la situation deviendrait « alarmante ».

La situation épidémiologique du Gabon, est donc devenue préoccupante avec la découverte du variant britannique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top