Covid-19 : le Dr Guy Patrick Obiang Ndong recommande une prise de conscience collective.

Très inquiet de la situation épidémiologique du pays, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong lors de son interview sur Jeune Afrique, n’a pas manqué de solliciter une prise de conscience des populations, tout en détaillant la stratégie mise en œuvre par le Gabon pour faire face à la seconde vague de l’épidémie de Covid-19.

« La seconde vague est redoutable et évolue très vite. Nous observons qu’il y a plus de formes graves que lors de la première. En moins de deux mois, nous avons enregistré plus de 4 000 nouveaux cas positifs. Nos unités de réanimation commencent à être saturées et le nombre de décès augmente », a dit le ministre de la santé gabonais.

Des statistiques qui inquiètent le ministre de la santé Guy Patrick Obiang, qui recommande une prise de conscience collective pour mieux lutter contre cette pandémie dans le pays.

« Cette réalité est insuffisamment perçue par une partie de la population. C’est pourquoi le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a demandé au gouvernement d’intensifier la communication sur la situation sanitaire actuelle. La population doit prendre conscience que cette pandémie est quelque chose de grave, qui tue, qui laisse des séquelles – plus qu’on ne le pense, hélas », a relevé Dr Guy Patrick Obiang lors de son interview.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top