Covid-19 : le Gabon pourrait fermer ses frontières aux populations de l’Union européenne

L’augmentation vertigineuse du nombre de cas positifs dans la zone Europe est inquiétante. L’Union européenne pour tenter de freiner la recrudescence de l’épidémie a décidé de fermer ce weekend ses frontières aériennes et terrestres aux ressortissants extra-européens. Le Gabon qui est également en train de mettre en place des mécanismes de lutte contre cette pandémie pourrait par principe de réciprocité fermer ses frontières aériennes aux ressortissants de la zone de l’Union européenne.

Le principe de réciprocité pourrait guider la décision des autorités gabonaises d’ici quelques jours. En effet, les autorités de la zone de l’Union Européenne viennent de décider de fermer leurs frontières aériennes à certains États. Si un pays ou un continent ferme ses frontières aux ressortissants gabonais, le Gabon les ferme pour les ressortissants venant de ces pays ou de ces continents. L’Union européenne a décidé de fermer ses frontières aux pays qui ne sont pas issus de l’UE, le Gabon devrait également faire autant.

« C’est une hypothèse. La mesure est pour l’heure à l’étude », indique une source gouvernementale. Celle-ci précise qu’« une décision pourrait être annoncée dans les 24 ou les prochaines 48 heures ».

Une nouvelle décision de l’Union européenne, qui pourrait à nouveau paralyser l’économie mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top