Covid-19 : Mise en place des brigades de surveillance

*** Local Caption *** Chez les Nzébis, par exemple, la coutume voulait que la mariée soit transportée par ses belles sœurs avant de marcher après sur des nattes...

La mise en place des brigades mixtes et l’intensification des surveillances pour les rassemblements de plus de 30 personnes lors des cérémonies et autres manifestations dans le Grand Libreville font parti des mesures annoncées par le gouvernement ce 12 février.

L’on parle de 1423 cas positifs détectés rien que pour ce début du mois de février. Une hausse vertigineuse du nombre de cas positifs à la covid-19 en 10 jours, selon le comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus.

L’une des raisons de ce rebond des cas de contamination qui risque de conduire le Gabon dans une catastrophe sanitaire serait, le non respect des mesures barrières par la population notamment lors des manifestations.

Dans le but d’y remédier, les autorités ont annoncé l’intensification des surveillances des brigades mixtes. Désormais, les rassemblements de plus de 30 personnes, seront sévèrement sanctionnés. Le gouvernement a indiqué que l’objectif étant de freiner la propagation du virus, de ce fait, plus aucun comportement déviant ne sera autorisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top