Covid-19 : Plus de 1090 cas actif, la solution reste la vaccination ou le renforcement des mesures restrictives par le gouvernement

Vu les chiffres très croissant ces derniers jours, l’on se tourne résolument vers une troisième vague au Gabon. La publication  des chiffres le mercredi 15 septembre en soirée par le comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie de la Covid-19 devrait inciter la population à prendre conscience de la maladie. Le maintien du rythme de  dépistage notamment 1143075, malheureusement l’on enregistre de nouveaux cas à Libreville et dans l’arrière pays.

Depuis le lundi 13 septembre, le Copil a testé 10 115 personnes pour 388 nouveaux cas, 84 hospitalisations dont 25 en réanimation et 1 décès contre 99 guérisons. Le Grand Libreville (Akanda, Owendo,Ntoum)  enregistre plus de contamination  avec près de 1 000 cas actifs, suivi du Haut-Ogooué où l’on dénombre 30 cas, le Woleu-Ntem 26 cas et l’Ogooué-Maritime avec 20 cas. Les autres provinces comptent chacune moins d’une dizaine de cas actifs. Seule la Ngounié semble résister à cette pathologie.

Malgré le fait que l’on se rapproche de la barre des 100 000 personnes vaccinées aujourd’hui, force est de reconnaitre que la progression et le rebond de cette épidémie dans le pays commence véritablement à  inquiéter les autorités. Selon certaines informations, il se pourrait que le gouvernement réagisse dans les jours avenir en s’appuyant sur le dispositif sanitaire avec pour conséquence plus de restriction des libertés pour le bien de tous.

Rappelons qu’au Gabon, la vaccination est un geste volontaire qui comme partout ailleurs dans le monde actuellement, permet de sauver des vies. Pour se faire vacciner  il suffit pour cela de composer le numéro gratuit 1314 qui reste à la disposition de tous et prendre rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top