Denise Mekam’Ne et 13 personnalités du Gabon donnent de la valeur au CAMES

Le samedi 12 février dernier s’est déroulée la cérémonie de remise de distinction et d’admission de 14 personnalités gabonaises au Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur. Des entrées qui entrent dans la tradition de récompense au mérite des africains qui ont contribué à l’essor de la recherche scientifique afin de trouver des solutions.

Au total 10 enseignants chercheurs gabonais qui ont été élevés au grade de chevalier de l’ordre international des palmes du mérite (OIPA), 3 en qualités d’officiers et un en qualité de commandeur, cette récompense est revenue à l’actuelle ministre d’Etat en charge des relations avec les institutions constitutionnelles, Denise Mekam’ne épouse Taty.

Le  ministre de l’enseignement supérieur, Patrick Mouguiama Daouda, est revenu sur l’importance  de la cérémonie avant  de rappeler que « nous avons le devoir de continuer à penser le modèle de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur, dans le prolongement des réformes initiées par le CAMES. Il est fondamental de redéfinir les missions des universités africaines qui sont devenues des fabriques de chômeurs, il faut être compétent et courageux afin de sortir de la pauvreté afin d’avoir une place dans la société» a conclu ce dernier. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top