Des produits nocifs exhumés sur le site du plateau Okouma à Moanda

L’administrateur directeur général de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), Leod Paul Batolo, a récemment alerté les autorités compétentes gabonaises après l’exhumation de sacs contenant vraisemblablement des produits nocifs sur le site du plateau Okouma à Moanda dans la province du Haut-Ogooué.

« Le 27 juin dernier, pendant l’activité d’extraction du minerai de manganèse au niveau du plateau Okouma, les agents présents sur les lieux ont découvert des sacs enfouis à plus de 7m du terrain naturel. Ces sacs perforés, d’apparence très ancienne, contenaient un produit blanchâtre pâteux. Au contact du produit, les 6 agents présents sur les lieux ont ressenti des irritations des voies respiratoires, des picotements aux yeux et 2 d’entre eux ont été pris de vomissements », a fait savoir Leod Paul Batolo dans une note d’information.

La zone de découverte desdits produits nocif actuellement interdite à toute nouvelle activité et ce, jusqu’à nouvel ordre, l’administrateur directeur général a indiqué avoir par la suite saisi les autorités. « La direction générale a saisi l’ensemble des autorités administratives et nationales concernées par cette question, pour demander l’ouverture d’une enquête officielle et l’identification du ou des produits ainsi que leur origine ».

Notons que les agents infectés par ces produits ont été conduits à l’hôpital Comilog où, ils ont été gardés en observation pour 72 heures. Par la suite, le chef du groupe carrière Okouma a fait retirer par 2 agents les engins de la zone impactée. Ces 2 derniers ont également ressenti les mêmes symptômes et ont été conduits à leur tour à l’hôpital Marcel Abéké.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top