Désengorgement du port d’Owendo : la FEG et la Douane gabonaise concluent un accort

C’est le 21 octobre courant à Libreville que les sociétés membres de la Fédération des entreprises du Gabon (FEG) ont dans l’optique de désengorger le Port d’Owendo et permettre à ce dernier de fonctionner de manière plus optimale, conclu un accord avec la Douane gabonaise.

Selon les signataires dudit accord, celui-ci permettra entre autres d’augmenter de 40% les activités de cette principale entrée et de sortie de marchandises au Gabon. Pour ce faire, les douaniers gabonais acceptent selon l’accord de poursuivre leur travail jusqu’à 19 heures et la phase test débutera au mois de janvier prochain et se terminera en mars.

Il ressort en effet que si la phase test est une réussite, celle-ci sera alors étendue en termes d’amplitude horaire. Permettant ainsi au Port d’Owendo d’être opérationnel 24h sur 24 comme dans la plupart des ports en Afrique et dans le monde. « L’élargissement des horaires de travail de la Douane vise à améliorer la compétitivité du Port et la disponibilité des produits sur le marché », explique un communiqué publié par la FEG à l’issue de cette signature.

Toute chose qui répond à la volonté des usagers et des acteurs de la chaine logistique pour mieux satisfaire leurs clients. « Bâtir ensemble une économie forte pour garantir la souveraineté nationale, c’est la vision de la FEG » a rappelé dans un discours Alain Claude Kouakoua, Vice-Président de la FEG.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top