Détournement à la SEM : l’ancien Directeur de Cabinet était le grand commanditaire.

C’est ce que vient d’informer le  mardi 8 juin 2021 dernier,  Ismaël Ondias Souna, ex-directeur général de la Société Équatoriale des mines.  Condamné à 10 ans de prison, lors de la session  criminelle, ce dernier a avoué que c’est sur instruction de Brice Laccruche Alihanga qu’il avait détourné des millions de fcfa  de la SEM.
 
Ex-directeur de cabinet du président de la République,  Brice Laccruche Alihanga,  a instruit l’ancien Directeur Général de la SEM, de faire sortir des caisses  de cette entité un peu plus de  2 milliards de francs CFA.   En sa qualité de chef du réseau, il aurait  récupéré la bagatelle somme de 250 millions de FCFA.
 
 250 millions pour Brice Laccruche Alihanga, 150 millions pour le ministre Tony Ondo Mba, 60 millions à Roger Owono Mba, 70 millions au Président du conseil d’administration de la SEM et 20 millions au directeur des affaires financières de la SEM, Éric Nang Essone”, voici comme selon Ismaël Ondias Souna, ont été dispatchés sur instruction de l’ex directeur de cabinet du Président de la République, 2 milliards sur 100 milliards de Fcfa de dividendes versés à la SEM par la Société Équatoriale des mines.
 
Des révélations   qui jettent encore plus le discrédit sur l’ex-directeur de cabinet du Chef de l’État, détenu depuis décembre 2019 pour des soupçons de détournements de fonds.   Ses amis en détention préventive pourraient aussi faire de nouvelles révélations sur cette affaire  de détournement de deniers publics au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top