Deux « Democrates » dans le nouveau gouvernement: Guy Nzouba  se rapproche d’Ali Bongo Ondimba pour 2023

À moins que la nomination de  Jean-Norbert Diramba et Jean-Pierre Doukaga Kassa ait été faite sans son consentement, ce qui reste quasiment impossible, l’entrée au gouvernement ce mardi 8 mars de deux élus du parti « Les Démocrates » ne fait plus l’ombre d’aucun doute. Comme Ndemezo Obiang et Eyéghé Ndong avant lui, Guy Nzouba Ndama a succombé à la tentation de la main tendue.

La nouvelle équipe gouvernementale, présentée le 8 mars à la faveur d’un remaniement enregistre l’entrée de deux cadors du parti de l’opposition “Les Démocrates”, à savoir, Jean-Norbert Diramba et Jean-Pierre Doukaga Kassa. Rien d’étonnant dans la mesure où de nombreux opposants ont, à un moment ou un autre, rallié le pouvoir pour accéder à des postes ministériels ou honorifiques. Sauf que ces nominations dans le nouveau gouvernement laissent penser que le président « Des Démocrates », désormais ancien soutien de l’opposant Jean Ping lors de la présidentielle de 2016, a accepté la main tendue d’Ali Bongo dont l’ambition est de ramener à la maison les fils et filles d’Omar Bongo afin de construire ensemble le pays au profit des Gabonais.

Jean-Norbert Diramba , actuel maire de la commune de Mouila, a été nommé au ministère du Tourisme, tandis que Jean-Pierre Doukaga Kassa , député du 1er arrondissement de la commune de Tchibanga, a été porté à la tête du ministère de l’économie numérique. Le Gabon étant un pays de verre où tout fini par se savoir, il se susurre que l’entrée au gouvernement de ces deux personnalités de la Nyanga et de la Ngounié sont le fruit de plusieurs mois de tractations secrètes entre le Président du Parti “Les Démocrates “, Guy Nzouba Ndama et Ali Bongo Ondimba. Comme Ndemezo Obiang et Jean Eyeghé Ndong avant lui, l’ancien Président de l’Assemblée nationale frondeur qui s’est de nouveau rapproché d’Ali Bongo Ondimba est bien parti pour être à ces côtés et le soutenir en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top