Dialogue politique Gabon – Union Européenne : vers un renforcement de la coopération et des partenariats

Le dialogue intensifié entre L’union Européenne  et le Gabon s’est ouvert   hier, conformément  aux accords de Cotonou, qui fixe la cadre des relations entre l’union européenne  et les 77 pays d’Afrique  Caraïbes et Pacifique.   Une  assise tenue en présence du Premier Ministre, chef du gouvernement et de quelques membres de son équipe.

En effet, depuis que la pandémie du coronavirus sévit dans le monde,  plusieurs pays tentent par tous les moyens de relever leurs économies.  Lors du dialogue intensifié,  les questions de gouvernance, de Démocratie, de droits de l’Homme,  la situation sociale et économique mais aussi les projets en cours issus du Fonds Européen étaient au  centre des débats  de ce conclave.  A ce point s’ajoutent, le problème  des Droits de l’Homme   et de la justice dans le contexte de l’élection récente du Gabon au Conseil des Droits de l’Homme.

S’agissant,   des perspectives de l’accord post-Cotonou, qui entrera en vigueur d’ici le 1er décembre 2021, les deux parties ont revu les grands enjeux liés  à la  mise en place de la ZLECAF, au programme Gabon vert et l’effort pour contenir le changement climatique.  Le Gabon qui joue un rôle majeur dans la mise en place  des politiques de lutte contre les changements climatiques  a reçu les  félicitations   des représentants de l’Union Européenne.  

Pour ce qui est  des questions de sécurité terrestre et maritime,  un bilan de la coopération passée et future entre l’Union Européenne et ses États membres a été fait, en ce qui concerne,   les questions terrestres et maritimes.  La   situation épidémiologique n’était pas en reste,     l’Union européenne a réaffirmé sa disponibilité à soutenir le Gabon   dans sa stratégie de lutte contre cette pandémie.   Le prochain rendez-vous  est pris pour  2022 entre les deux parties.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top