Diplomatie : décès de l’ambassadeur d’Italie à Kinshasa, Luca Attanasio.

L’ambassadeur d’Italie à Kinshasa, Luca Attanasio, vient d’être tué sur la route reliant Kilimanyoka à Kanyamahoro au nord de Goma dans la province du Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo. Un meurtre qui pourrait engendrer des problèmes diplomatiques.

En effet, Luca Attanasio « est décédé de suite de ses blessures », après avoir reçu une balle à l’abdomen lors d’une attaque armée qui a visé un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) pendant une visite près de Goma dans l’est de la République démocratique du Congo. Selon nos confrères de l’AFP, deux autres personnes ont également été tuées pendant l’attaque.

A en croire un responsable politique, depuis 25 ans cette région est la proie de violences. « C’est une région très dangereuse, je ne comprends pas qu’on ait laissé ce convoi s’engager sur cette route. Tout le monde sait qu’il n’y a aucune garantie de sécurité. Ce drame vient le rappeler », explique un responsable politique de la région qui poursuit : « il ne fait aucun doute que les assaillants prévoyaient d’enlever les blancs de ce convoi pour négocier ensuite une rançon. Cela semble indiquer, il faut être prudent, que les assaillants étaient parfaitement au courant de l’arrivée de ce convoi ».

Au moment où la RDC envisage de postuler à un poste de membre non permanent au sein du Conseil de sécurité de l’ONU. Ce drame vient compliquer les ambitions du président congolais.

Il faut rappeler que Luca Attanasio était ambassadeur en RDC depuis le 31 octobre 2019. Il était auparavant chef de mission à Kinshasa depuis le 5 septembre 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top