Dominique Simonnot dénonce les conditions de détention absolument horrifiantes en France

Le constat a été fait suite à la récente visite d’inspection effectuée à la prison de Gradignan dans la banlieue Bordelaise en France par la contrôleuse générale des lieux de privation de liberté Dominique Simonnot.

Après avoir inspecté cette prison début juin dernier, Dominique Simonnot a décrit une situation hallucinante. « Les détenus sont entassés là comme des poulets de batterie, enfermés là-dedans 22 heures sur 24, y a des cafards partout (..) avec la poussière, on inspire des bébés cafards. » A-t-elle déclaré avant de rajouter que l’état des douches et des cellules étaient «  « ignobles »

Des conditions de vie horribles et indignes du pays des droits de l’homme et de certains «  donneurs de leçons » serait-on tenté de dire. Une situation des plus étonnants surtouts sachant que ledit pays du moins ces médias n’ont de cesse de pointer du doigt le milieu carcéral gabonais en particulier, ou encore les conditions de détention de certains de leurs «  proches » alors que le leur laisse véritablement à désirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top