Eboulement Pk8 : le candidat malheureux Jean Ping toujours à la traine

Plus personne n’y croyait, mais le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2016 dernier au Gabon, Jean Ping a enfin songé à faire preuve de compassion et à présenter à la famille éploré qui a perdue 7 de ses membres dans un éboulement au PK8 ses condoléances.

En effet, après la tentative de récupération politique d’Alexandre Barro Chambrier qui avec son fameux « cœur meurtri » a néanmoins poursuivi ses activités politiques. Le tour est revenu au président de la Coalition pour la Nouvelle République, Jean Ping d’exprimer sa solidarité à ces compatriotes lourdement affligés.

« Un drame lié à la précarité dans laquelle vivent les Gabonais vient d’endeuiller une famille dont plusieurs ont péri, ensevelis par un éboulement au PK8. Face à ce qui doit être considéré comme un deuil national, j’exprime ma profonde compassion et ma solidarité à la famille », vient de tweeter à midi Jean Ping.

Prompte à critiquer le pouvoir en place pour un oui ou un non. Force est de constater que ces détracteurs et moralisateurs en perte de visibilité politique que sont entre autres ces opposants ne font pas grand cas du sort des gabonais. Sinon comment comprendre qu’un homme qui se dit « président » ait mis trois jours pour adresser un mot de compassion à ses compatriotes.

« Jean Ping se réveille, enfin ! Si le président Ali Bongo Ondimba ne s’était pas rendu sur les lieux du drame hier, Ping n’aurait pas tweeter aujourd’hui. Il n’y a rien de sincère dans tout ça. C’est simplement un calcul politique », commente un haut-responsable du PDG, le parti au pouvoir.

Notons que pour le plus grand nombre, ce message tardif a des allures de service minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top