Économie/ PAT : la BADEA veut accompagner le Gabon.

Pour la période 2021-2023, le Gabon doit être en mesure de mobiliser environ 3000 milliards de francs CFA pour le financement du  Plan d’accélération de la transformation (PAT). Au regard de son caractère  complet, le PAT pourrait recevoir  le soutien financier de la Banque Arabe de développement en Afrique (BADEA). C’est ce qui ressort d’une audience hier, jeudi 16 septembre 2021 entre le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka et le directeur général de cette banque, Dr. Sidi Ould Tah.
 
En effet, selon le directeur général de la BADEA, ce programme «couvre tous les aspects économiques et sociaux du pays [et] sa transformation structurelle de manière accélérée ». Un caractère complet qui pourrait amener les responsables de ladite banque à s’accorder sur le financement dudit  programme.
 
A en croire le directeur général de la BADEA, « la Banque Arabe de Développement en Afrique est par ailleurs disponible à accompagner le Gabon dans le financement de son programme, avec un engagement d’apporter les ressources nécessaires pour contribuer aux financements et mobiliser d’autres fonds arabes à nos côtés pour le financement du PAT. »
 
Au regard des projections de développement à court terme du Gabon,  ce financement  de la BADEA est le bien prévenu  pour accélérer le PAT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top