Économie/ secteur informel : 400 milliards de francs CFA de perte pour l’économie nationale.

Chaque jour se crée au Gabon des petites et moyennes entreprises et des petits commerces. Des activités génératrices de revenus qui, malheureusement, échappent à l’économie du pays. Des pertes évaluées par les responsables du ministère du Commerce à un peu plus de 400 milliards de francs CFA. 
 
En effet, avec près de 200.000 opérateurs économiques sur l’ensemble du pays, le secteur informel échappe au contrôle de l’Etat. Selon les chiffres du ministère du Commerce, le secteur impacte l’économie nationale à près de 50%, causant ainsi des pertes de l’ordre de 400 milliards de francs CFA à l’Etat.
 
Pour le ministre du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya, le problème de l’identification et l’encadrement des activités commerciales sont les deux facteurs expliquant les difficultés à mieux suivre ce secteur. Pour, améliorer le cadre de formalisation de ce secteur, afin de régulariser lesdites activités économiques. Le ministère du Commerce a initié des mécanismes de suivis à travers la mise en place de deux identifiants devant faciliter le repérage des commerces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top