Écotourisme : les hommes d’affaires turcs veulent investir au Gabon

Le potentiel touristique du Gabon intéresse les investisseurs turcs. C’est ce qui ressort de la rencontre entre le ministre du Tourisme  Pascal Houangni Ambouroue et les responsables de la société intermédiation corridor le mercredi dernier. Le représentant de ladite structure, Thiam Ibrahima a manifesté lors des échanges leur envie d’investir au Gabon dans le domaine du tourisme.
 
En effet, lors des échanges avec le ministre du Tourisme, le représentant de Corridor a présenté une base de données de ces investisseurs au ministre de tutelle. L’entreprise d’intermédiation souhaite faciliter l’entrée de ces investisseurs étrangers, de développer l’écotourisme et la formation des acteurs au Gabon.  

S’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du Plan stratégique de transformation et de relance du secteur touristique. Il s’agit plus précisément de l’axe dudit plan relatif à la formation, indique le ministère du Tourisme. La promotion de l’écotourisme est l’un des objectifs primordiaux de l’État gabonais.

La crise sanitaire qui sévit dans plusieurs pays du monde, a affaibli le secteur touristique gabonais. D’après la direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF), plusieurs autres variables de suivi d’activité ont également baissé. Le chiffre d’affaires dudit secteur a chuté de 52 % l’année dernière. Des données  que le ministère souhaite revoir à la hausse, à travers la mise en place d’une stratégie,  en vue du développement dudit secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top