Elvis Ossindji négocie un cadre d’échanges entre les étudiants de l’école des mines du Maroc et ceux du Gabon

L’objectif étant d’apporter plus d’ouverture à l’Ecole des mines et de la métallurgie de la plus prestigieuse du pays. Le ministre gabonais des Mines, Elvis Ossindji a au cours de son dernier séjour à Rabat au Maroc sollicité un partenariat avec l’École et l’Office des hydrocarbures et des mines du Maroc.

Entrée en activité le 6 juin 2016 dernier, l’École des mines et de la métallurgie de Moanda (E3MG), a pour vocation de former des ingénieurs de spécialité en 20 mois et des licenciés professionnels en 12 mois. Selon le membre du gouvernement, l’E3MG est l’une des solutions à la problématique de l’adéquation formation-emploi pour l’insertion professionnelle des jeunes au Gabon.

 « J’ai eu le plaisir à Rabat de visiter l’Office national des hydrocarbures et des mines-Onhym et l’École nationale supérieure des mines de Rabat. Ensemble, nous nous sommes entretenus sur la mise en place d’un cadre d’échanges favorable à nos étudiants en matière de stages, la coopération dans la recherche et l’innovation dans le secteur minier. À imiter (Haut Atlas), il m’a été permis de visiter une usine de traitement de l’argent », a déclaré Elvis Ossindji.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top