Elvis Ossindji sollicite le BRGM pour une meilleure connaissance des ressources du sous-sol gabonais

Après une première intervention quelques années plutôt au Gabon, les autorités gabonaises ont le 4 juillet courant sollicitées une nouvelle fois l’expertise du Bureau français de recherches géologiques et minières (BRGM), pour une meilleure connaissance des ressources du sous-sol gabonais

Le ministre des Mines, Elvis Ossindji a lors de sa récente rencontre avec les responsables du Bureau français de recherches géologiques et minières mandaté cette  structure  pour qu’elle puisse procéder dans les meilleurs délais à une étude approfondie du sous- sol gabonais.

En effet, il nous souviendra que pour doter le Gabon d’une base de données géologique et minière fiable, le BRGM était déjà intervenu dans le cadre de Sysmin (8e Fonds européen de développement), à la tête d’un consortium international entre 2005 et 2010.

 « Pour une meilleure connaissance de nos ressources, j’ai rencontré le directeur Afrique du BRGM. Ensemble, nous avons discuté de la reconstitution, la gestion numérique de nos données géologiques et de la formation continue de nos agents », déclare le membre du gouvernement. Selon quelques indiscrétions, il semblerait que c’est davantage les aspects gestion numérique et formation des agents gabonais qui ressortent de cette discussion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top