Emission « Face à vous »/ carte de commerçant : Une grande révolution pour formaliser les acteurs du secteur.

Invité à l’émission « Face à vous », le Ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises Hugues Mbadinga Madiya a exhumé les grands changements qui vont s’opérer  dans le secteur du commerce,  avec la mise en place  de la carte du commerçant.

Rassurant, le ministre du commerce  lors de l’émission  « Face à vous », est revenu longuement sur la carte de commerçant et la grande révolution que  la mise en place de cette carte apportera dans le secteur économique. Selon le ministre du commerce, « C’est un projet transformateur,  c’est une carte électronique qui va être mis en place avec pour objectif de constituer  une base de donnée commerciale,  parce que l’une des observations que  nous avons faite, est que nous avons une grosse partie de notre économie,  60% selon les chiffres qui reste dans l’informel, même  dans la partie formalisée.  C’est très difficile d’avoir une structuration réelle  de notre économie. Et la plupart du temps, ceux-ci  sont non seulement  source de surcoût, mais aussi cela impact négativement sur le consommateur »,  dit-il.  

Et de préciser que, « la carte de commerçant est un projet intégral, c’est une carte qui va avoir pour projet d’identifier l’ensemble des commerçants au  niveau national, les classés par secteur d’activités. Mais à cette carte seront accolés des services qui permettront l’accès aux finances. La carte sera un produit qui permettra aux petits commerçants d’avoir accès aux services d’assurance », a précisé le ministre du commerce.   

La carte de commerçant permettra donc,  de mettre fin à la parafiscalité, à structurer le secteur du commerce et à mettre fin au surcoût des marchandises mais aussi  de permettre aux commerçants d’accéder  à une couverture sociale telle que la CNAMGS. L’appel d’offre pour l’établissement de cette carte sera finalisé en septembre et le projet de décret fixant les modalités d’octroi de celle-ci a été présenté en conseil des ministres. D’ici la fin de l’année, elle sera disponible pour implémentation a rassuré  le ministre.
 Un excellent projet qui va révolutionner le secteur du commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top