Emission « Face à vous »/ PSD : Pacôme Moubelet Boubeya apporte des précisions.

Invité de l’émission « Face à vous », il y a quelques jours,  le Ministre des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya,  est revenu sur la grève du syndicat des agents du Ministère des affaires étrangères et  le financement de la prime de servitude diplomatique (PSD). Une prime qui fait couler encre et salive au sein de ce Ministère.

En effet,  depuis trois semaines,  le syndicat des agents du Ministère des affaires étrangères réclament le règlement de la prime de servitude diplomatique. Selon ces derniers, cette prime soit un peu plus de 3,5 milliards de franc CFA,  aurait été détournée par leur tutelle. Interrogé sur cette question, le Ministre des Affaires Etrangères, Pacôme Moubelet Boubeya a estimé que, « effectivement le syndicat du Ministère des affaires étrangères fait grève, ce qui est un droit tout à fait constitutionnel.

Maintenant, les raisons pour lesquelles ils feraient grève, sont celles que vous venez de citer, vous faites ressortir un montant, c’est la première fois que j’entends dire que c’est à cause de ce montant.  J’ai lu cela sur les réseaux sociaux,  je suis un peu surpris de savoir que, la raison pour laquelle ils font grève, c’est la question de détournement ou supposé disparition d’un montant de 3.5 milliards de francs CFA », a dit le Ministre des Affaires Etrangères.

Et de préciser que, « Ils font grève parce qu’ils exigent le règlement de ce qu’on appelle en abrégé chez nous, « la PSD » la prime de servitude diplomatique qui est une prime financée à la base sur des ristournes d’entrée  de visa et autres services du Ministère des affaires étrangères. « Une source qui est épuisée, qui a tari et qu’il convient de voir comment  il faut refinancer », a précisé, Pacôme Moubelet   Boubeya, le Ministre des Affaires Etrangères.

Des éclaircissements qui devraient amener les syndicalistes à revoir leur position pour  étudier  et voir avec la tutelle comment en période de crise sanitaire, ils peuvent refinancer cette prime pour qu’elle puisse être redistribuée un jour aux agents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top