Environnement : la certification forestière désormais prévue pour 2025

Le Gabon va revoir ses ambitions  de  certification forestière, c’est ce que vient d’indiquer le ministère des eaux et forêts.  En lieu et place de 2022, l’échéancier 2025 a été arrêté comme année d’aboutissement du processus  de rationalisation de  l’écosystème de l’amont forestier pour promouvoir la gestion durable. 
 
Le Gabon vient de prolonger de trois ans, la certification  de l’ensemble de ses concessions forestières.  Arrêtées à l’horizon 2022  ce processus est prévu pour 2025. Le projet chapeauté par le ministère des Eaux et forêts en partenariat avec le FSC conformément à la vision des autorités du  pays a   été réaménagé.
 
En lieu et place de 2022, l’échéancier 2025 a été arrêté comme année d’aboutissement du processus de certifications des concessions forestières nationales. Dans le même temps, l’Etat a ouvert ce processus a un autre partenaire : le PEFC qui, avec le FSC, vont conduire ce processus.
 
A  cet effet, la tutelle prévoit  mener  plusieurs opérations dans les différentes provinces du pays. Ce projet important pour le développement du pays,  est tourné vers la durabilité  et  l’éradication des pratiques illégales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top