Environnement : le FGIS intègre la coalition One Planet des fonds souverains

À l’approche de la COP 26 et conscient de la place qu’occupe la protection de l’environnement, dans  les priorités du chef de l’Etat. Le Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS), a adhéré, à la coalition One Planet des fonds souverains (OPSWF),        lors du 4ème sommet annuel de  cette  Coalition.

Lancée au One Planet Summit en décembre 2017 par 6 membres fondateurs, la coalition One Planet des fonds souverains (OPSWF) s’est progressivement élargie à des gestionnaires d’actifs (initiative « One Planet Asset Mangers – OPAM » en 2019) et à des sociétés d’investissement privé (initiative « One Planet Private Equity Funds – OPPEF » en 2020).

Elle regroupe 33 membres (14 fonds souverains, 14 gestionnaires d’actifs, 5 sociétés d’investissement privé) gérant ou détenant collectivement plus de 30 000 milliards de dollars d’actifs.
Une adhésion  dont les raisons se trouvent dans le combat que mène ces dernières années le Gabon en vue de la protection de l’environnement.          

selon Akim Daouda le directeur général du FGIS « en tant que l’un des rares pays qui absorbe le plus de CO2 qu’il n’en émet, le Gabon présente des caractéristiques certaines pour se positionner comme un leader de la transition énergétique en Afrique » avant d’ajouter « De plus, alors qu’il soutient de nombreux projets d’investissement au Gabon, 80% des projets énergétique ont un caractère renouvelable. »

Une démarche du FGIS  qui vient une nouvelle fois confirmer que la protection de l’environnement à l’approche de la COP 26, est une priorité pour le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top