Exploitation illégale de l’or : 35 trafiquants épinglés

Les agents de l’agence nationale des parcs nationaux ont organisé dernièrement une mission dénommée «  Wasabi «  dans la province de l’Ogooué Ivindo au  Parc national de Mwagna-Mwagna. Cette mission  d’épingler 35 trafiquants illégaux d’or.

L’exploitation illégale de l’or dans les parcs nationaux du Gabon  se poursuit. Malgré l’intervention des agents de parcs nationaux, les trafiquants réussissent toujours à se cacher dans les forêts et organisent toutes sortes de trafics  tout en    détruisant au passage la faune  et  la flore.

Selon le Colonel Okoye,  « La majorité écrasante des orpailleurs appréhendés sont des expatriés, notamment des sujets camerounais et quelques nationalités disparates, dont des burkinabés et quelques gabonais », a indiqué le Colonel Okoye Lengou, Conservateur du Parc nationale de Mwagna-Mwagna.

La mission ‘’Wasabi’’ a permis également de saisir  comme ce fut le cas lors d’une mission menée en mai dernier dans les sites de Minkébé, Bakoudou et Moya,  du matériel, notamment des motopompes, des fusils de chasse et de l’or extrait prêt à la commercialisation. Les trafiquants se livraient également à l’activité de chasse.

Des dégâts écologiques  qui n’ont pas manqué d’interpeller les responsables de l’ANPN, « On peut constater de nombreux dégâts écologiques. Si vous observez bien vous allez constater que même le lit de la rivière a été modifié et cela à des impacts sur plusieurs espèces de la flore mais également de la faune qui y vit. On voit donc quels sont les impacts dommageables sur l’environnement causés par l’exploitation illégale d’or », a souligné  le directeur technique adjoint (DT) de l’ANPN.

Une descente sur le terrain qui démontre que l’exploitation illégale de l’or demeure un défi à relever dans le pays.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top