Fait divers : disparition mystérieuse d’une compatriote dans la Nyanga

L’affaire fait grand bruit dans la province de la Nyanga plus précisément à Bibora dans le département de Mongo, chef-lieu de Moulengui-Binza. La famille de Dame Antoinette Koumba, une compatriote âgée d’une cinquantaine d’années ne sait plus à quel saint se vouer pour retrouver cette dernière disparue mystérieusement depuis près d’un mois.

Les faits rapportés par le quotidien L’Union

Avant sa disparition, Antoinette Koumba avait pris l’initiative avec d’autres femmes de rallier un campement à 4 km de leur village initial afin de planter des boutures de manioc. Arrivées sur les lieux, les femmes vont se dispatcher les tâches. Antoinette va s’occuper de filtrer le sceau de manioc et de nettoyer les abords du campement. Cependant, aux environs de 12 heures, l’heure fixée pour les retrouvailles et lever le camp de fortune, elles vont constater la disparition d’Antoinette Koumba. Les recherches sont immédiatement lancées, mais en vain.

Quelque temps après, un chasseur va se rendre au même endroit pour regarder ses pièges, ce dernier va découvrir une paire de sandales appartenant à Antoinette, posée non loin de la cabane, comme si cette dernière y vivait désormais. Le chasseur appellera au village pour savoir si Antoinette y était de retour, mais au bout du fil, la réponse sera non.

La famille de la disparue, après avoir porté l’affaire devant le parquet de Tchibanga, aurait eu recours à un fétichiste communément appelé “nganga” venu du Congo Brazzaville afin de retrouver Antoinette, mais en vain. Où se trouve donc Antoinette, la question turlupine les esprits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top