Fatigué d’attendre, René Ndemezo’Obiang expose les courriers pour mettre la pression

René Ndemezo’Obiang, pensait qu’en revenant au sein du parti démocratique gabonais, il allait rapidement accéder à une fonction prestigieuse que celle qu’il occupe en ce moment comme président du conseil économique et social environnemental. Les temps ont bien changé et ne voyant pas les évènements se dérouler comme il le souhaite, l’homme aurait décidé de forcer le destin, malgré les conséquences.

Hier mercredi 2 mars dans les forums WhatsApp les courriers adressés par René Ndemezo Obiang au président de la République et à l’ex CGAP circulent avec insistance. Dans ces documents, on peut lire que le président de la « défunte » Démocratie Nouvelle réclame le poste de Vice-Président, pour avoir à nouveau rallié les rangs du parti.

Pour les observateurs, la fuite de ces courriers serait l’œuvre de René Ndemezo Obiang dans le but de mettre la pression sur le chef de l’Etat. Depuis qu’il a fait sa déclaration à Bitam et a officiellement réintégré le PDG avec armes et bagages rien ne se dessine.

Aussi, les courriers en question ne portent nullement les accusés de réception des services de la Présidence de la République, du cabinet du chef de l’Etat ou encore le tampon du cabinet de l’ex coordinateur général des affaires présidentielles. Difficile dans ce cas de figure d’exercer la pression sur le pouvoir pour servir ses ambitions politiques. René Ndemezo Obiang devrait pouvoir attendre comme tout pédégiste en attente d’une nomination. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top