Faustin Boukoubi décline les efforts de son pays en matière d’égalité homme-femme à Kigali

Le Président de l’Assemblée nationale gabonaise, Faustin Boukoubi a pris part aux  travaux de la 145e Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) qui ont eu lieu du 11 au 15 octobre 2022, à Kigali au Rwanda.

Tenue cette année sous le thème «Egalité des sexes et parlements sensibles au genre : moteurs du changement pour un monde plus résilient et pacifique». La 145e Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) a été l’occasion pour le président de l’Assemblée Nationale gabonaise de décliner les avancées de son pays inhérentes à la question du genre.

«Au-delà du dispositif législatif, la place de la femme dans la société gabonaise est naturellement centrale et cela se répercute dans les processus décisionnels de l’État où la plupart des institutions sont dirigées par des femmes, de même que certains postes clés sont occupés par des femmes dans le gouvernement et la haute administration», a fait savoir Faustin Boukoubi.

En effet, ce dernier a tenu à rappeler à l’assistance que le Gabon n’a de cesse d’œuvrer pour l’égalité des chances et l’égalité des sexes notamment au plan familial, où la collégialité positive de la gestion du foyer a été instaurée. « Le bannissement et la pénalisation de toutes formes de violences faites aux femmes assorties d’un numéro vert, gratuit, pour dénoncer les cas délictuels éventuels a été mis en place; la protection des femmes démunies, particulièrement les veuves et les orphelins – une assurance maladie universelle leur est octroyée-, sont notamment les mesures sociales et juridiques favorables au genre», a indiqué le PAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top