Festivités de fin d’année : des fêtes moins pénibles.

L’année 2020 a été très contraignante pour beaucoup de gabonais. Avec la mise en place des  nouvelles mesures en 2021, plusieurs personnes qui avaient des activités à l’arrêt  ont repris  leurs activités.
 
L’année 2022,  devrait permettre aux gabonais de renouer  avec la fête.  Des célébrations  que  ces derniers avaient abandonnées, depuis 2020,  pour respecter les mesures gouvernementales. En 2020, le covid-19,    avait contraint les tenanciers des  bars, restaurants et snack-bars à être  fermés. Sans parler des déplacements limités au plus essentiel, sous la contrainte du couvre-feu de 18 heures à 6 heures 00.
 
A la différence de 2020, l’année 2021 qui s’achève dans quelques jours est peut-être porteuse d’espoir. Sur le plan économique, la récession a laissé place à la reprise. Il en va de même pour les contraintes imposées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus. Le couvre-feu est passé à 21h et   les activités des loisirs ont repris.
 
Une chose est sûre, un vent nouveau dans la perspective des libertés individuelles, collectives et dans la reprise économique guette le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top