Fête de la Tabaski : mardi 20 juillet férié, chômé et payé au Gabon.

C’est ce que vient d’indiquer le communiqué du ministère du Travail. Le mardi 20 juillet, jour de la célébration de la fête musulmane de l’Aïd el-Kebir, appelée « Fête du Mouton »    dans certaines régions africaines, est férié, chômé et payé sur l’ensemble du territoire national.
 
Suivant la tradition, des moutons sont rituellement sacrifiés à l’occasion de la fête de la Tabaski. Cette journée fériée est instituée « conformément aux dispositions du décret n°00727/PR/MTEFP du 29 juin 1998 réglementant le régime des jours fériés en République gabonaise et modifié en son article 2 par le décret n° 000484/PR/MTE du 26 mai 2004 », rappelle dans son communiqué le ministère gabonais du Travail.

L’Aïd-el-Kébir, autrement appelée « Fête du Mouton » ou « Tabaski » au Gabon ou encore Aïd el-Adha (fête du sacrifice), est la plus importante fête dans la religion musulmane. Elle fait directement écho à l’épisode du sacrifice d’Abraham (Ibrahim en arabe) qui figure à la fois dans le Coran et dans l’Ancien Testament.

Ainsi,  afin de continuer de respecter cette vieille tradition, les moutons seront sacrifiés pour la circonstance, et le fait que cette journée soit fériée illustre la parfaite cohabitation qui existe entre les différentes religions au Gabon.  
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top