Fibre optique/ PAT : le Gabon et le Cameroun interconnectés

Dans le cadre du plan d’accélération de la transformation (PAT) initié par les plus hautes autorités gabonaises, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, ministre de la Communication et de l’Economie numérique a inauguré le 15 juillet dernier à Meyo-kyé dans le nord du Gabon, le réseau d’interconnexion de fibre optique avec le Cameroun. 
 
C’est dans la province de Woleu-Ntem plus précisément à Meyo-Kyé, un village frontalier au Cameroun et à la Guinée-Equatorial, que le ministre gabonais en charge de l’économie numérique, et le ministre Camerounais des postes de Télécommunications Miniette Libong Li Likeng ont procédé au lancement officiel du réseau interconnexion de fibre optique entre les deux pays voisins.
 
En effet, fruit d’une coopération sous-régionale dont l’objectif est de desservir en fibre optique toutes les zones rurales et urbaines traversées par cette infrastructure numérique. Financé par la Banque mondiale, la livraison de ce chantier représente pour la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale le symbole  du renforcement des relations économiques et la volonté des chefs d’Etats des pays membres, à contribuer à l’intégration sous-régionale.
 
Après le Cameroun, le Gabon souhaite également s’interconnecter avec la Guinée-Equatoriale. Pour ce faire, en marge de l’inauguration de ce réseau le week-end écoulé, le membre du gouvernement gabonais a signé avec le ministre Équato-guinéen présent en charge des postes et Télécommunication, Ruffino Ovono Ondo Engoga, à Bitam le mémorandum d’entente pour l’interconnexion du réseau fibres optiques entre les deux pays.
 
Des partenariats qui démontrent la bonne entente et les excellentes relations diplomatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top