Fitch Ratings revoit à la hausse les perspectives de long terme de l’économie gabonaise

L’agence de notation américaine a dans son récent rapport paru le 27 août 2022 dernier révisé à la hausse la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Gabon. Ainsi les perspectives de l’économie gabonaise passent de « stables » à « positives ».

Selon l’agence, la révision à la hausse des perspectives du Gabon sont entre autres dues à la diminution de sa dette publique. « Nous prévoyons que la dette/PIB restera sur une trajectoire descendante », indique l’agence de notation. Elle révèle également que « la dette sur PIB devrait chuter à 53,6 % d’ici 2024 (en dessous de la prévision médiane « B » de 60,2 %), en raison des excédents budgétaires, des remboursements d’arriérés et de la croissance du PIB nominal ». 

Mais il semblerait que cette décision de Fitch Ratings de revoir les perspectives de l’économie gabonaise soit principalement due à la hausse des recettes pétrolières et la modération continue des dépenses courantes. « Nous prévoyons que la hausse des prix du pétrole, le contrôle des dépenses et une meilleure mobilisation des recettes non pétrolières amélioreront les paramètres budgétaires du Gabon ». 

L’agence de notation américaine, qui fait autorité dans son secteur a fait savoir qu’avec l’amélioration de la structure budgétaire du pays, l’économie gabonaise se montrera plus résiliente face aux chocs exogènes en raison de l’amélioration du tissu économique porté par un secteur non pétrolier plus dynamique qui contribuera à l’augmentation des recettes budgétaires. Une perspective soutenue par l’accélération de l’activité non pétrolière, les mesures administratives adoptées récemment et à la réduction progressive des exonérations fiscales comme convenu avec le FMI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top