Gabon: 1500 policiers mobilisés pour éradiquer la montée de l’insécurité

Le commandant en chef des Forces de police nationale (FPN) a annoncé, le 17 février, les nouvelles mesures prises par le gouvernement afin d’éradiquer l’insécurité dans le pays. 1500 policiers seront déployés sur toute l’étendue du territoire. Une initiative de l’autorité qui a été favorablement accueillie par les populations et les élus locaux.

Le gouvernement ne saurait tolérer que les différents bandits dictent leurs lois sur le territoire national.

«Les policiers ainsi déployés auront pour missions d’intensifier les patrouilles pédestres et motorisées, contrôler et interpeller les individus suspects, veiller à l’application strictes des mesures gouvernementales contre le Covid-19, intensifier les patrouilles sur la façade maritime, renseigner», a informé le commandant en chef des FPN dans la note de service publié à cet effet.

Les 1500 policiers seront répartis comme suit : 500 dans le Grand-Libreville  (Estuaire),150 à Franceville, Moanda et Mounana (Haut-Ogooué), 100 à Lambaréné (Moyen-Ogooué), 100 à Mouila (Ngounié), 100 à Tchibanga (Nyanga), 100 à Makokou (Ogooué-Ivindo), 100 à Lastoursville (Ogooué-Lolo), 100 à Port-Gentil (Ogooué-Maritime), et 150 à Oyem et Bitam (Woleu-Ntem).

Selon le général de division Serge Hervé Ngoma dans le document publié le 17 février, et dont l’objet est d’assurer une ‘’Couverture sécuritaire de l’ensemble du territoire national’’, à Libreville, la coordination des équipes déployées sur le terrain sera assurée par le chef d’Etat-Major des polices d’intervention, assisté du préfet de police adjoint. A l’intérieur du pays, la coordination sera assurée par les directeurs généraux des polices urbaines et les commissaires de ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top