Gabon / ANPN : 400 grammes d’or saisis par les agents de l’ANPN.

Près de 200 sites d’orpaillage illégaux ont été repérés par les agents de l’Agence nationale de la préservation de la nature (ANPN), sur l’ensemble du territoire national. Lors de cette descente de l’unité spéciale du (CIAR ), 62 orpailleurs illégaux ont été saisis avec 400 grammes d’or.

Les activités d’orpaillage au Gabon sont devenues des refuges pour les immigrés clandestins. Ces immigrés depuis des années, s’adonnent à l’exploitation illicite de l’or dont l’extraction est estimée à plusieurs milliards de FCFA par an.

À ce jour, près de 200 sites ont été repérés par l’ANPN. De source locale, ces lieux sont des repères de centaines d’immigrés qui se livrent sans scrupule à l’exploitation artisanale de l’or, avec l’aide des riverains, originaires des différentes localités ou cette extraction est réalisée.

Selon les agents de l’ANPN, Les nationalités interpellées environ 300 immigrés étaient des ressortissants camerounais, burkinabé, malien, tchadien, ivoirienne et béninois. Cette opération, ordonnée par le ministre des Eaux et Forêts et le Parquet Spécial près le Tribunal de Première Instance de Libreville.

« L’extraction de l’or journalier avoisinait les 5 kg, soit 100 millions de FCFA par jour et plus de 35 milliards qui échappent à l’économie gabonaise par an » rapporte le quotidien L’Union.

Des activités illicites génératrices de revenus mais qui échappent à l’économie gabonaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top