Gabon/ arriérés de salaires : Jessye Ella Ekogha rassure sur le paiement des arriérés de salaire.

Invité de l’émission le  Dafresh Morning sur  Urban FM, le porte-parole de la présidence de la république, Jessye Ella Ekogha est revenue sur l’actualité brûlante du pays, notamment le problème des arriérés de  salaires  et le dysfonctionnement des régies financières.

En effet, lors de la rencontre avec le chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka , où cette dernière avait fait le point de l’actualité dans le pays. Le Chef de l’Etat avait donné  des instructions à cette dernière afin que la situation des arriérés de salaires soit réglée  rapidement. C’est ce qu’a précisé le communicant en chef de la Présidence de la République.

Pour le porte-parole, la régularisation de toutes ces situations relève de la responsabilité du chef du gouvernement et de son gouvernement. La volonté d’Ali Bongo Ondimba est donc d’apaiser le climat social en veillant à ce que les arriérés de salaires ne soient plus qu’un lointain souvenir. Toutes ces instructions concernent également la situation financière des écogardes qui ont fait un sit in à la   direction générale de la comptabilité publique et du trésor où ces derniers ont réclamé le paiement de leurs arriérés de salaire.

S’agissant des  régies financières qui, depuis quelques  mois, bloquent le bon fonctionnement de plusieurs administrations. Jessye Ella Ekogha a souligné que,  selon les textes adoptés, le paiement des primes est indexé sur la performance en matière de collecte des ressources. La seconde est le versement desdites primes à des personnes ne faisant plus partie des régies financières. C’est donc aux différents directeurs généraux concernés d’effectuer un travail méticuleux de recensement des agents pour mettre fin à cette déperdition.

Des situations que le porte-parole a tenu à expliquer et à rassurer  la ferme volonté du chef d’Etat à régulariser les situations administratives et financières des agents publics.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top