Gabon/ artisanat : la Coopam obtient l’exclusivité de la commercialisation de la pierre de Mbigou.

C’est la décision que vient de prendre, le ministre du commerce, des petites et moyennes entreprises et de l’industrie, Hugues Mbadinga Madiya, lors de la cérémonie d’installation du bureau de la coopérative. La commercialisation d’objets d’art en pierre de Mbigou est désormais réservée exclusivement à la coopam.

Afin de centraliser la vente de la pierre de Mbigou et permettre à la coopérative de produits artisanaux de Mbigou (Coopam) de détenir le monopole de la vente de cette pierre, le gouvernement à travers le ministre du commerce a pensé, qu’il fallait revoir le système de commercialisation de cette pierre.

Une décision qui pourrait effectivement permettre à cette coopérative de pouvoir joindre les deux bouts en ces temps de crises sanitaires. A la coopérative de mettre en place une stratégie de commercialisation et un cadre juridique adapté à ces œuvres.

Selon le président de la coopérative, “avant la covid-19, on avait des recettes qui allaient de 300 000 fcfa à 400 000 fcfa la journée. Maintenant c’est très compliqué, à peine on atteint 100 000 fcfa la journée.”, a confié le président de la coopérative, Pierre kotana Mombo.

Très prisée au Gabon, la pierre de Mbigou, du nom de la ville d’où elle est extraite, devrait permettre aux sculpteurs gabonais, de renflouer à nouveau leurs caisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top