Gabon / coupure d’électricité : dame SEEG et ses raisons fallacieuses

Dans la nuit du samedi 05 décembre dernier, les populations de Libreville,  Owendo,  Akanda et Ntoum étaient privées d’électricité. En cause des caprices  de la société d’énergie et d’eau du Gabon, ( SEEG). 

Pendant plus de 8 heures de temps, les Gabonais ont dû conjuguer avec l’obscurité. Informée de la situation, les responsables de dame SEEG  ont  évoqué des raisons liées à un   orage. Une raison considérée comme fallacieuse par l’ensemble des gabonais. Des populations qui, à chaque coupure d’électricité perdent du matériel  et des produits alimentaires.
 
En effet, ces dernières années, chaque intempérie plonge  les habitants de Libreville  et ses environs dans le noir. Samedi dernier,  à l’annonce d’une petite intempérie,  toutes les communes de la capitale se sont retrouvées dans l’obscurité. Presqu’aucun quartier de la capitale n’a été épargné par ce désagrément auquel les Gabonais semblent désormais accommodés.
 
Lorsque ce ne sont pas des animaux (chats) qui perturbent la distribution de l’électricité à Libreville, ce sont les orages. La SEEG, depuis un moment, sert   ces deux raisons pour justifier ses   défaillances. Des raisons qui devraient amener les responsables de cette entreprise à revoir leur  plateau technique.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top